Lasers pigmentaires et détatouage picoseconde

Lasers pigmentaires : pour  détatouer et bien entendu pour traiter les taches brunes solaires bien planes (lentigos solaires) des zones exposées : visage, dos mains, avant-bras, décolleté et haut du dos notamment. On utilise des lasers avec des impulsions particulièrement courtes (nanosecondes et depuis 2015 : picosecondes). Laserdermato a  la chance de mettre à votre disposition depuis début 2015 déjà l’un des tous premiers lasers picosecondes de Suisse et nous sommes donc un centre de référence. En particulier : traitement des taches brunes solaires souvent sans hématome et traitements de détatouages 2x plus rapides et plus complets avec les lasers picosecondes qu’avec les lasers pigmentaires traditionnels  en nanosecondes!

Nous avons depuis janvier 2017 reçu la 3ème longueur d’ondes pour notre laser picosecondes: nous sommes donc capables de traiter aussi bien les tatouages rouges, bleus, verts et noirs… et la plupart des jaunes. Notre laser Picoway a été le premier en Europe à recevoir cette extension pour les coloris verts et certains bleus !

.

Lasers Picosecondes = moins de séances , moins de risques de cicatrices et une meilleure tolérance… Seuls les centres n’ayant pas la possibilité de vous proposer ce type de machines tenteront de vous dire le contraire !

.

Les lasers pigmentaires étaient dominés depuis des années par les lasers Q-Switched, c’est à dire avec des impulsions extrêmement courtes (nanosecondes) afin de ne pas trop chauffer les cellules autour du pigment cible du laser. On traite généralement en une séance les lentigos solaires (taches brunes dites « taches de vieillesse » ou lentigines, taches solaires) sur les dos des mains , le visage, le décolleté, le dos essentiellement. Des hématomes très localisés et transitoires surviennent après le traitement laser pigmentaire classique nanosecondes: le maquillage est permis immédiatement après la procédure si nécessaire. Les réactions suite au nouveau laser picoseconde pour le traitement des taches brunes solaires sont plus courtes, nettement moins fortes (souvent absence de tout hématome), et l’efficacité est généralement bien supérieure!

Le nombre de séances pour un détatouage est nettement supérieur à celui du traitement des taches brunes solaires: les tatouages amateurs partent en moyenne en 2-5 séances. Les tatouages professionnels sont effacés ou très largement atténués après 10-15 séances en moyenne avec un laser Q-switched traditionnel en nanosecondes. L’utilisation d’une crème anesthésiante sous occlusion est recommandée 1h avant les traitements, afin de réduire la douleur ressentie. Au cours d’un traitement de détatouage, le risque de petites cicatrices, croutes, vésicules etc… n’est pas nul et dépend aussi de la quantité du pigment présente dans la peau: la puissance du laser est très progressivement augmentée pour éviter ce type de réactions.

 

Depuis l’avènement des lasers picosecondes, la durée totale du traitement de détatouage peut être raccourcie: on peut retraiter plus rapidement la même zone et l’efficacité de chaque séance est supérieure! La tolérance de la peau est meilleure avec les lasers picosecondes. La durée des impulsions du laser picoseconde est 100 fois plus courte que celle des lasers nanosecondes: moins de chaleur se dépose dans la peau et l’effet de fragmentation du pigment est plus fort. Les traitements avec le laser picoseconde sont donc aussi moins douloureux. Ce sont désormais les lasers de référence pour le pigmentaire et le détatouage !

.

On peut à tout moment passer d’un laser nanoseconde traditionnel au laser picoseconde pour accélérer le processus et améliorer le résultat avec nettement moins de risques de cicatrices! Le centre Laserdermato dispose depuis 2015 d’un laser picoseconde PICOWAY de candela, une des machines de référence dans le domaine ! Venez constater la différence !

 

Les lasers pigmentaires permettent également de corriger très largement les pigmentations accidentelles survenues après injections intraveineuses de fer avec dépôts de fer paraveineux. De nombreuses séances sont parfois nécessaires et l’usage d’une crème anesthésiante est recommandée. Enfin, les tatouages accidentels après accidents de la route, blessure avec certains objets pigmentés, etc..) peuvent aussi être parfois très efficacement résorbés par le laser pigmentaire (1-3 séances généralement). Seuls les tatouages accidentels avec de la poudre à canon ou de pétards (explosifs par ex le 1er août… ) ne peuvent pas du tout être gérés par le laser en raison du risque d’explosion de la poudre retenue sous la peau… ! Les maquillages permanents sont également très délicats à retirer (risques autour des yeux, changements de couleurs selon les pigments du tatouage, période de moindre « visibilité » sociale lorsque le tatouage est partiellement retiré…)

 

Le principe du laser pigmentaire est de réduire la taille des particules pigmentées qui se trouvent dans la peau. Pour bien comprendre la différence entre les lasers pigmentaires traditionnels dont les impulsions sont de plusieurs nanosecondes, et les nouveaux lasers picosecondes qui utilisent des impulsions 100 fois plus courtes environ,  on utilise souvent la comparaison suivante: imaginez que le pigment d’origine est un rocher. Le nanoseconde réduit le rocher en petites pierres. Le picoseconde réduit le rocher en sable… Les particules plus petites sont plus facilement éliminées par les cellules inflammatoires et le résultat est donc meilleur!

 

Les régions traitées par les lasers pigmentaires et de détatouage doivent être protégées des UV et du soleil au moins un mois avant et après les traitements!

Les lasers pigmentaires sont tous réalisés par le médecin du centre Laserdermato lui-même.

 

Prix : selon les surfaces traitées : demander un devis lors de la consultation préalable. Le coût du laser picoseconde par séance est supérieur à celui du laser traditionnel (nanosecondes).

 

Rejoignez-nous sur FACEBOOK: aidez-nous à améliorer notre visibilité !

Mots Clés: Détatouage Genève, Détatouage picoseconde, Laser détatouage Genève, Laser picoseconde Genève, Picoseconde Genève, lentigo